La technologie Livinguard détruit plus de 99,9 % du SARS-CoV-2 (prouvé scientifiquement).

« Les textiles de ces masques peuvent donc continuellement inactiver les virus exhalés et peuvent rendre la manipulation de ces masques encore plus sûre à tous points de vue », déclare le professeur Uwe Rösler de l’Université libre de Berlin. « En outre, ces textiles pourraient également contribuer à réduire les problèmes d’hygiène dans d’autres domaines généraux et médicaux, même au-delà de la COVID-19. »

« C’est très astucieux. Beaucoup d’innovation a été nécessaire pour fixer cette technologie sur une surface. Cela semble très efficace. Je n’avais jamais rien vu d’aussi efficace sur les textiles. » Charles P. Gerba, professeur de virologie à l’université d’Arizona